Une collectivité au services des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques



Travaux d’aménagements nautiques en vallée du Célé

Le plan pluriannuel de gestion des milieux aquatiques et alluviaux du bassin du Célé comprend certains travaux de sécurisation de la pratique des loisirs aquatiques. 4 sites ont été aménagées en 2011.

En 2009, le syndicat mixte du bassin de la Rance et du Célé a mis en place la signalétique nautique sur le Célé entre Bagnac et Bouzies. Ces panneaux permettent de pré signaler les seuils et leurs équipements mais aussi de signaler les aires de débarquement canoës et les principales zones fréquentées par les pêcheurs, …

La mise en place de la signalétique nautique a soulevé quelques problèmes de franchissement de certaines chaussées.

Le syndicat a donc mis en place un programme de sécurisation et de valorisation de la pratique des loisirs aquatiques en vallée du Célé. 4 chemins de portage ont donc été aménagés entre septembre et novembre 2011 : 

  • Chemin de portage de St Sulpice : les travaux ont consisté à aménager en rive droite un chemin de débarquement opérationnel à partir de blocs de pierre liaisonnés ;
  • Chemin de portage de Marcilhac bourg : un chemin a été créé en rive gauche au droit de la passe à canoës ; pour ce faire, une consolidation et un déplacement de l’enrochement en place a été nécessaire ;
  • Chemin de portage de la chaussée de la Merlie : il a été aménagé un passage stabilisé en rive gauche au niveau du cheminement provisoire existant, une passe à canoë a été aménagée par le propriétaire du moulin et la passe à poisson a été restaurée ;
  • Chemin de portage de Cabrerets : une armature métallique a été réalisée entre la passe à poissons et la falaise en rive gauche de la chaussée.


Pour finir, une aire d’embarquement canoës a été créé à l’aval de Figeac au niveau de Ceint d’eau. Le type d’aménagement est similaire aux autres aires d’embarquement de la vallée du Célé : aire de retournement des véhicules, cale d’accès à la rivière et plantations.


La réalisation de ces aménagements a nécessité une grande concertation avec l’ensemble des usagers, collectivités, propriétaires,… Plusieurs réunions de travail ont été nécessaires.

 

Les différentes phases de travaux pour le chemin de portage de Marcilhac bourg

Le montant global des travaux et études sous maitrise d’ouvrage du Syndicat mixte du bassin de la Rance et du Célé s’élève à 170 000 TTC. Ils ont été financés dans le cadre du programme vallée du Lot par :

  • l’Etat = 28 % (FNADT)

  • le Conseil régional Midi Pyrénées = 22 %

  • le Conseil général du Lot = 15 %

  • Figeac Communauté = 29.5 %

  • la Communauté de communes Lot Célé = 5.5 %




Aménagements  Mélanie Fayet   30 mai 2012