Une collectivité au service des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques

Inventaire des chaussées sur le bassin du Célé

Une étude d'inventaire et de caractérisation des chaussées du bassin versant du Célé a été lancée en 2001. Elle a permis de recenser 228 seuils, hors sous-bassins versants du Bervezou et du Saint-Perdoux, non diagnostiqués.

Franchissabilité

Obstacles potentiels à la libre continuité écologique, 31 % des seuils étaient notamment jugés infranchissables par l’espèce repère qu'est la truite fario, lors des investigations menées en 2001.

Usages

La moitié des ouvrages recensés présente un usage connu, les deux tiers étant des usages privés : irrigation, pisciculture, agrément, pêche… Le bassin du Célé comprend également 6 usines hydroélectriques et 6 picocentrales. Le potentiel hydroélectrique du bassin du Célé est toutefois très faible et essentiellement basé sur le rééquipement d’ouvrages existants.

Certaines chaussées présentent une utilité publique : protection de piles de pont, maintien d’un niveau minimum dans la traversée d’un village, plan d’eau pour la baignade, ou encore prise d’eau potable.


Page précédente : Continuité écologique