Une collectivité au service des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques



Le bassin de la Diège à l'étude

Le Syndicat mène deux études hydromorphologiques et hydrauliques sur la Diège : une sur le bassin de la Diège amont et une sur le secteur de Capdenac-Gare.


Etude hydromorphologique, écologique et hydraulique du bassin versant de la Diège amont

Les études et travaux réalisés lors du premier Programme Pluriannuel de Gestion des milieux aquatiques ont mis en avant des désordres importants et cumulés sur le bassin versant de la Diège. Les crues importantes du printemps 2018, ont rappelé que le village de Salles-Courbatiès et le hameau de Claunhac étaient exposés. Fort de ce constat, le Syndicat Mixte du Bassin du Célé Lot Médian a décidé de mener une réflexion à l’échelle du bassin versant amont de la Diège via une étude hydromorphologique, écologique et hydraulique.

L’objectif de cette étude est d’élaborer un programme de travaux en concertation étroite avec les différents partenaires et acteurs du territoire. 

Zone d’étude

Le secteur d’étude comprend le ruisseau de la Diège et 3 de ses affluents, le ruisseau du Pouget, le Mas Viel et le Savourenc. Ces 3 cours d’eau forment un nœud hydraulique sous le village de Salles Courbatiès au lieu dit « Coulichou ».Le fonctionnement hydromorphologique de ces 3 cours d’eau est altéré. Le Syndicat mixte du bassin du Célé – Lot médian intervient dans le cadre de la compétence GEMAPI sur les communes de Salles Courbatiès, Saint Igest et Villeneuve pour le compte d’Ouest Aveyron Communauté (OAC).

Ru du Savourenc artificialisé et asséché
Ru du Pouget piétiné à l'amont

Objectifs de l’étude

Ce programme doit permettre d’améliorer le fonctionnement écologique et hydromorphologique des cours d’eau, tout en prenant en compte les enjeux hydrauliques et en répondant aux objectifs suivants :

  • Restaurer le fonctionnement hydromorphologique de la Diège à partir de Salles Courbatiès notamment (sections couvertes et recalibrées, ouvrages impactants, …) ;
  • Restaurer les cours d’eau et améliorer le fonctionnement hydraulique ;
  • Limiter l’impact des ouvrages sur les milieux aquatiques ;
  • Reconnecter les zones humides riveraines pour optimiser leur fonctionnement.

L’étude devrait s’étaler sur une année hydrologique de manière à appréhender le fonctionnement du cours d’eau en basses eaux comme en hautes eaux.

Cette étude répond pleinement aux enjeux de la compétence GEMAPI que ce soit sur la restauration des milieux aquatiques ou la prévention des inondations.

Calendrier de l’étude

L’année 2020 a permis d’élaborer un cahier des charges et trouver des financements pour lancer cette étude dès le premier trimestre de 2021. Elle a été attribuée au bureau d’études Cereg Ingénierie.
Le programme de travaux qui en découlera sera intégré au Programme Pluriannuel de Gestion (PPG) des milieux aquatiques du bassin du Lot médian 2021-2025.

Le secteur Capdenac-Gare à l’étude

Depuis 2014, un Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) est mis en place sur le bassin du Lot. Animé par le Syndicat mixte du bassin du Lot, ce programme fait la promotion d’une gestion intégrée des risques d’inondation en vue de réduire leurs conséquences dommageables sur la santé humaine, les biens, les activités économiques et l’environnement.

Sa mise en œuvre a été scindée de la manière suivante :

  • PAPI d’intention 1 : 2014 - 2017, un diagnostic global de la sensibilité du bassin du Lot au risque inondation a été dressé à travers des études spécifiques, nécessaires à la planification d’actions (travaux, opérations de communication, etc.) ;
  • PAPI d’intention 2 : 2019 - 2021, de nouvelles études pré-opérationnelles sont entreprises afin d’affiner le diagnostic dressé dans le cadre du PAPI d’intention 1 ;
  • PAPI complet : 2019 - 2025, il s’agit de la partie opérationnelle du programme.

Le secteur de Capdenac-Gare doit faire l’objet d’un complément d’études pour avoir une meilleure compréhension des inondations à la lumière des évènements de décembre 2003 ou plus récemment février 2021 ou mai 2018. Ainsi, le secteur du ru de Lagarrigue a été pris en compte dans cette étude.

Objectif de cette étude

L’objectif de cette mission est de définir le fonctionnement hydraulique et hydromorphologique du Lot et du bassin de la Diège aval au droit des communes de Capdenac (46) et Capdenac-Gare (12). Elle devra définir le fonctionnement des cours d’eau de la zone d’étude et le rôle que jouent certains ouvrages en crue. L’évaluation de la vulnérabilité du secteur de Capdenac permettra, le cas échéant, de proposer des aménagements. Cette étude devra notamment déterminer le rôle de certains ouvrages dans le cadre de la gestion du risque inondation.

Ouvrages traversants sous la RD 86




Général  Mélanie Fayet    9 mars 2021