Une collectivité au service des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques



Travaux de prévention des inondations et de renaturation du Riou Mort à Viviez

Le syndicat en partenariat avec Decazeville Communauté  a engagé des travaux au pont des Tuileries à Viviez : mise en place d'un ouvrage de décharge et suppression d'un mur de 5m de haut en bordure du ruisseau.

Présentation du contexte de l’étude et des travaux

Le Syndicat mixte du Célé - Lot médian (SmCLm) exerce la compétence « GEMAPI », GEstion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations, par transfert de compétence des Communautés de Communes de son territoire dont Decazeville Communauté fait partie.
Dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (« PAPI ») du bassin du Lot porté par le Syndicat mixte du Bassin du Lot, le SmCLm, s’est porté maître d’ouvrage de travaux pour améliorer la connaissance vis-à-vis du risque inondation. Les études préalables réalisées en 2020 sur le secteur du pont des Tuileries à Viviez ont montré que le pont des tuileries limite le transit des crues les plus importantes.

En parallèle, il a été étudié sur la restauration des berges en amont du pont (zone des Prades). Le Syndicat a répondu aux appels à projets concernant la renaturation des cours d’eau portés par l’Agence de l’eau Adour Garonne et la Région Occitanie en vue de travaux de renaturation sur la berge en rive gauche du Riou Mort.

Présentation synthétique des travaux

Le programme de restauration écologique du Riou Mort prévoit la suppression d’un mur de 5 mètres de hauteur en bordure du ruisseau sur 170 mètres linéaires de berges, le retrait de remblais en lit majeur et la renaturation des berges du cours d’eau (plantations, bouturages, …).
La réalisation d’un ouvrage dit de « décharge » pour évacuer les fortes crues au droit du pont des Tuileries est également programmée.

Intérêt du projet

Ce projet s’inscrit dans une zone fortement anthropisée et contrainte. Il permettra un gain environnemental avec le remplacement du mur par des berges à pente plus douce et l’installation d’une banquette végétalisée en bordure du Riou Mort ainsi que par un travail de mise en place d’espèces végétales locales plus adaptées. A cette amélioration écologique du cours d’eau, une diminution du niveau d’eau en crue sera obtenue sur le secteur en amont du pont, par la mise en place de l’ouvrage de décharge. La mise en place d’un cheminement en haut de berge, facilitera l’accès de cette zone renaturée aux citoyens. Le site permettra également une sensibilisation des écoliers aux problématiques environnementales par l’intermédiaire de visites sur le site.


Les travaux ont démarré le 2 septembre et devraient durer jusqu’à fin novembre 2021. Le montant des travaux, y compris leur suivi, s’élève à 625 581 € TTC. Ils bénéficient de subventions de l'Etat et de la région Occitanie dans le cadre du "PAPI" ainsi que des subventions de l'Agence de l'Eau Adour Garonne et de la Région Occitanie dans le cadre d'un appel à projets pour la renaturation de cours d'eau.


Général  Mélanie Fayet    6 octobre 2021