Une collectivité au service des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques



La zone humide du Fonds de la rivière à Latronquière restaurée

La zone humide située en amont du site naturel du Roc de la France a été restaurée par le Syndicat Célé - Lot médian, grâce à l’appel à projets "restauration de zones humides" de l’Entente pour l’Eau du bassin Adour-Garonne.

Lauréat de l’appel à projets "restauration de zones humides" 2021-24 de l’Entente pour l’Eau du bassin Adour-Garonne (Agence de l'Eau Adour-Garonne et Région Occitanie), le Syndicat mixte du bassin Célé - Lot médian, associé au Grand Figeac et à la Commune de Latronquière, a lancé un projet de restauration, gestion durable et valorisation de la zone humide du "Fonds de la rivière " en amont du Roc de la France à Latronquière.

Le projet de Latronquière en quelques mots...

Avec l'appui de la Cellule d'Assistance Technique Zones Humides et grâce au Plan Pluriannuel de Gestion du Célé du Syndicat, la commune s'est pleinement investie ces dernières années dans la gestion et la valorisation durable du site naturel du Roc de la France (cours d'eau et zone humide restaurés). La commune, propriétaire de parcelles humides en amont immédiat (le long du sentier de randonnée), a souhaité restaurer et valoriser le site en complément des aménagements déjà réalisés au Roc de la France.

Point spécifique et visite de chantier sur la zone humide du Fonds de la rivière

Les travaux ont pour objectif de restaurer les fonctions naturelles des zones humides qui assurent de multiples fonctions d'intérêt général :

  • La régulation du volume des eaux et des écoulements : elles ralentissent les ruissellements et accumulent l’eau en période pluvieuse avant de la restituer aux ruisseaux en période sèche. Par leurs effets cumulés, elles limitent l’impact des inondations.
  • Un filtre naturel : elles améliorent la qualité de l’eau grâce à la rétention et à l’assimilation de nombreuses substances.
  • Un réservoir de biodiversité : elles abritent une faune et une flore caractéristiques et de nombreuses espèces rares ou menacées qui en dépendent.

A Latronquière, cette zone humide est particulièrement importante pour le soutien d'étiage et la qualité de l'eau en amont du captage d'eau potable de Longuecoste. Elle contribue aussi à la biodiversité et à la qualité du paysage, avec divers milieux typiques du Ségala (prairies humides tourbeuses, landes humides...).

Les travaux réalisés visent à restaurer le fonctionnement hydrologique et écologique de la zone humide, à améliorer la biodiversité, la résilience des milieux et à lutter contre le changement climatique :

  • Recharge sédimentaire et remodelage des berges du ruisseau historiquement curé / drainé : apport de blocs, cailloux et pierres (granite) permettant de rehausser le niveau d'eau ainsi que de graviers qui seront favorables aux espèces aquatiques (frayères à truite par exemple), suppression de merlons pour que le ruisseau déborde plus facilement...
  • Réouverture des milieux, avec maintien de milieux humides boisés : coupe d'arbres et d'arbustes, débroussaillages permettant un apport de lumière et de préserver des prairies et landes humides tourbeuses... réutilisation des produits de coupe pour constituer des abris pour la faune...
  • Diversification des milieux : création de 4 mares (site de reproduction pour les amphibiens et de nombreuses autres espèces) et de placettes d'étrépage où l'on effectue un décapage léger du sol afin de recréer des milieux favorables à la biodiversité.

Après cette première phase de travaux, il reste à broyer une partie des troncs et branchages évacués et à finaliser l'aménagement de l'extension du sentier pédagogique du Roc de la France. Ce sentier comprendra des panneaux informatifs et sera jalonné de petites plaques sur la faune et la flore... une façon de valoriser les magnifiques zones humides du Ségala et de faire connaitre leurs richesses et multiples intérêts !


Général  Mélanie Fayet   21 octobre 2022