Une collectivité au service des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques



Programme scolaire 2011 - 2012

Présentation du projet 2011-2013 : « Des jardins zér0 phyto, préservons le Célé ».

Quoi de mieux qu’un jardin pour sensibiliser les enfants à l’environnement, à ses problématiques (utilisation de produits phytosanitaires notamment), à la biodiversité, et au développement durable ?

Les objectifs du « projet Des jardins zér0 phyto» sont multiples. Il s’agit avant tout de faire comprendre aux enfants l’impact de l’homme sur le milieu, en se basant sur la problématique de la biodiversité et des produits phytosanitaires, et de leur faire découvrir les alternatives qui existent à savoir des pratiques de jardinage respectueuses de l’environnement. Le jardin est également un très bon support d’éducation pour une alimentation naturelle, locale et de saison. Le support de ce projet sera soit un jardin au sein de l’école, soit quand cela est possible, un jardin dans un espace public (espaces verts de la ville par exemple) : cela permettra ainsi aux enfants des échanges avec les techniciens municipaux, et la population avec par exemple la réalisation de panneaux de sensibilisation. C’est un investissement des enfants sur le territoire.


Inépuisable support d’éducation à l’environnement, les animations du projet « jardin au naturel » comprendront :

  • des journées de terrain sur la découverte du jardin et ses composants : Des ½ journées seront consacrées à découvrir l’utilité du jardin (milieu, flore, faune, utilités), la découverte du sol (composition, microfaune…), les plantes (domestiques, sauvages, besoins, fonctionnement) et le rôle de l’eau au jardin (préservation de la ressource notamment).
  • des travaux appliqués : ces derniers se feront sous forme d’ateliers sur le thème de la lutte biologique et des insectes pollinisateurs, sur l’avifaune et sur l’eau dans les jardins. Des créations d’abri pour insectes, de mangeoire pour oiseaux, de semis de jachères ou encore la création de réservoirs pour l’eau concrétiseront ces ateliers.
  • la réalisation d’outil de communication /sensibilisation sur tout ou partie du projet menée en classe : cette dernière partie du projet se fera à l’aide d’un plasticien. Ces séances d’arts visuels permettront aux enfants de se réapproprier au travers d’une démarche de création, leur nouveau savoir lié au jardin.

Concrètement, le Syndicat Mixte réalisera l’appui technique et méthodologique tout au long du projet et apportera une aide financière ainsi que la fourniture d’outils et de malles pédagogiques. Il sera également en charge des animations thématiques dans les classes ou sur site, avec l’appui de techniciens de rivière ou d’intervenants extérieurs. L’Education nationale, par le biais de ses conseillers pédagogiques et de ses animateurs, sera coorganisatrice du projet.

La thématique choisie s’inscrit parfaitement dans les orientations données au SAGE Célé : L’un des grands objectifs de qualité des eaux est en effet de réduire les risques de pollutions par les produits phytosanitaires.

Aux animations scolaires s’ajoutent d’autres actions :

  • des actions techniques au niveau communal : plans de désherbage
  • des actions de sensibilisation et de formation à l’usage des produits phytosanitaires et à leurs alternatives. Ces actions visent un large public : particuliers, agents de collectivités, industriels, agriculteurs… Récemment 22 agents communaux ont participé à ces journées de formation.

Sensibilisation  Mélanie Fayet   20 septembre 2010