Une collectivité au services des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques



Petit aperçu des mesures du SAGE Célé

Le SAGE va régir la gestion de l’eau sur le bassin du Célé pour les 10 prochaines années. Ce document « sur mesure » a été établi par l’ensemble acteurs du territoire (professionnels, représentants d’usagers, élus, services de l’Etat, collectivités territoriales…) pour « coller » au plus prés des enjeux et objectifs du territoire.

Le SAGE Célé est constitué d’un Plan d’Aménagement et de Gestion Durable de la ressource en eau et des milieux aquatiques (PAGD) qui comprend 27 dispositions, opposables aux collectivités et à l’administration :

  • Des mesures d’amélioration de la connaissance de la ressource et des milieux avec par exemple le développement d’un réseau de suivi complémentaire de la qualité des eaux superficielles et souterraines ou bien la poursuite des prospections et inventaires des espèces patrimoniales, etc.

  • Des mesures de dépollution des eaux, avec par exemple l’amélioration du traitement des eaux usées, l’encouragement à la réhabilitation des systèmes d’assainissement autonomes, la généralisation des plans d’épandage, etc.

  • Des mesures de préservation du milieu naturel avec par exemple la poursuite des programmes de gestion des berges ainsi que celle des activités de la Cellule d’Assistan

    ce Technique à la gestion des Zones Humides (CATZH) ou encore la lutte contre la dispersion des espèces envahissantes, etc.

  • Des mesures de gestion quantitative de la ressource : il s’agit par exemple de mettre en œuvre un plan concerté d’économie d’eau, d’effectuer un bilan des pressions de prélèvement de la ressource ou encore d’informer, conseiller et sensibiliser les usagers et préleveurs, etc.

  • Des mesures encourageant une approche globale et concertée de la ressource : il peut s’agir de favoriser les partenariats entre gestionnaires, de développer l’information et la sensibilisation auprès du grand public etc.

  • Et enfin des mesures de conciliation des usages avec par exemple la sécurisation des pratiques de loisirs nautiques, la valorisation de la baignade, la sécurisation de l’alimentation en eau potable, etc.

 Le SAGE Célé c’est aussi un règlement comprenant 3 règles, opposables aux tiers :

  • Le maintien des bandes enherbées ou boisées en bordure des cours d’eau

  • L’interdiction de divagation des animaux d’élevage dans les cours d’eau

  • L’interdiction de déposer des matériaux mobilisables par les crues en bordure des ruisseaux (35m).  

Plus de 34 Millions d’Euros vont être investis pour accompagner ces mesures.

Pour connaître le contenu détaillé des 27 dispositions, c'est ici !


SAGE  Mélanie Fayet   23 mai 2012